Sortir de l’allergie – aux chats

Cette histoire commence lorsque j’ai 11 ans. Pendant plusieurs années, je subissais des attaques de rhinites allergiques, que nous prenions à tort pour un rhume chronique. Et puis un jour, alors qu’on en pouvait plus d’entendre mes bronches siffler à chaque inspiration, on nous a suggéré de tester ma réactions à divers allergènes. Résultat : allergie aux chats et aux acariens.

Nous avions un chat depuis 5 ans à la maison, que j’adorais. Il dormait souvent avec moi. Ça m’a beaucoup attristée de savoir que je ne pourrais plus le toucher, le temps de me désensibiliser. Nous avons retiré la moquette de ma chambre à coucher, changé les rideaux pour des stores, assaini la literie, et interdit au chat d’y rentrer. Puis nous avons entamé un processus de désensibilisation avec un allergologue, en confiance, des piqûres hebdomadaires de doses d’allergènes de plus en plus élevées. Un léger changement positif, mais rien de spectaculaire.

La vie avança, je m’en suis allée de la maison, le chat aussi. Il était toujours difficile de me retrouver dans un environnement où résidait un ou des chats, ce qui de nos jours est assez commun. Je réagissais aussi aux manteaux et vêtements parsemés de poils. À chaque fois la même rengaine : mes yeux piquent, grattent puis pleurent. Le nez se met à couler et je me mouche toutes les minutes. La peau me gratte, surtout à la gorge, elle s’irrite, les ganglions gonflent, j’éternue, finalement mes bronchent sifflent, la respiration devient difficile, et c’est la crise d’asthme. Sur le long terme, beaucoup de fatigue, les nerfs en pelote, et juste l’envie de me coucher et de m’isoler de tous lorsque la crise arrive, accompagnée d’un antihistaminique classique.

J’ai essayé plusieurs méthodes, l’amélioration de la qualité de la nourriture, de mon environnement, rechercher le déclencheur émotionnel qui provoquait l’apparition quasi instantanée des symptômes, que je sache consciemment ou non, qu’un chat ou porteur de chat se trouvait dans les parages.

J’ai fini par découvrir la cause traumatique : une anxiété vis-à-vis du contact physique, de l’intimité, du rapprochement, d’être à découvert. Cela se traduisait dans ma vie par d’autres signes : de grosses difficultés à embrasser relation amoureuse et vie de couple, une hypersensibilité à toute proximité, surtout en milieu urbain, des troubles thyroïdiens, une peau réactive… Les raisons qui ont provoqué ce désaccord entre mon corps et le milieu dans lequel j’évoluai, ont à mon sens peu d’importance. L’émotion en elle-même, la peur du rejet par autrui, surtout d’une personne aimée, la peur d’être découverte, d’être vue et mal reçue, sont bien plus significatives. Une clé universelle nécessaire à toutes les guérisons : l’intégration de l’estime de soi, l’amour inconditionnel, sortir du jugement, en profondeur.

Ceci compris intellectuellement, il restait à donner à mon corps le carburant nécessaire au nettoyage de ces déchets négatifs et à la construction de la nouvelle Julie, qui s’aime, tout simplement, s’autorise à aimer, à câliner et aimer les chats, les hommes, les femmes, et à exprimer mon affection profonde avec la confiance d’être reçue telle que je suis, et ne remettre en aucun cas ma valeur propre en question en cas de rejet.


Je me suis donc aidée de compléments alimentaires, histoire de tester l’efficacité des produits Modere, dont des proches m’avaient vanté les bienfaits.

  • du Hawaiian Noni, ou jus de Noni hawaïen, aux nombreuses vertus reconnues dont anti-inflammatoires, anti-oxydant et anti-fongique, pour nettoyer et aider le corps à se régénérer, 2 bouteilles par mois ;
  • du Mineral Solutions, un complexe de 52 minéraux comme carburant pour soutenir le corps, 1 bouteille par mois ;
  • des ProtoZymes, complexe de probiotiques ou bactéries bénéfiques pour soutenir les intestins et la peau dans le nettoyage, 1 boîte de 60 gélules vous suivra entre 1 et 2 mois ;

Cette base, NONI + MINERAL SOLUTIONS + PROTOZYMES, est un minimum. 

Pour booster l’efficacité du processus, je conseille, selon vos besoins :

  • des Omega 3, de bonnes huiles de poisson garanties ici sans métaux lourds, un acide gras essentiel à la production naturelle d’anti-inflammatoires. C’est également ce qui va permettre à vos membranes de retrouver de leur élasticité naturelle. Si vous traînez allergies et problèmes inflammatoires divers depuis plusieurs années, prenez des oméga 3 sans plus attendre ! 1 boîte de 60 gélules vous fera entre 1 et 2 mois ;
  • du Durian, mélange synergique de 6 purées de fruits dont du jus de durian, pour le soutien nerveux et moral durant ce passage de vie ambitieux et rempli de challenges ;
  • de l’Endurance, un complément à base de plantes qui augmente le volume pulmonaire, superbe accompagnement si vous souffrez d’allergies passagères ou saisonnières (rhume des foins etc). Je l’utilise à la place d’un anti-histaminique chimique lorsque mes bronches sifflent ou que j’ai du mal à respirer.
  • de l’Echinacea, qui contient entre autres de l’échinacée,  du romarin et du thym, un complément qui agit comme un antibiotique naturel et booste le système immunitaire. Très utiles si vous souffrez de maladies saisonnières afin de renforcer votre corps et de l’aider à se défendre.

Sachez que Modere propose une Collection Basic Nutrition qui rassemble plusieurs de ces produits et vous offre les Omega 3. 


Pour ma part, je n’ai pas planifié le temps que la guérison mettrait, mais je me sentais enfin prête à relever ce défi de 25 ans, motivée par une rencontre amoureuse qui me mettait que je le veuille ou non, dans l’environnement de proximité d’une jeune et ravissante chatte.

Et ça a marché : aujourd’hui, je vis avec elle, dors avec elle, voyage avec elle, nous échangeons des doses de câlins à chaque fois qu’on en a envie. Et plus un signe d’allergie. La gorge me gratte un peu quand j’ai besoin de repos, c’est un des signes que mon corps me donne quand il arrive au bout de ses limites et que j’ai besoin d’une pause.

Mon remède d’entretien est simple : je complémente mon alimentation tous les jours, à des dosages en accord avec mes besoins journaliers, et jusqu’ici tout va bien, même de mieux en mieux. C’est un soutien physique et moral très précieux et efficace. Mes compléments, jus, plantes et solutions, sont mes copines, un réel confort de vie dans l’environnement urbain fatigant dans lequel j’évolue.

Chaque cas est unique, je me tiens à votre disposition pour tout complément d’informations. Creusons votre histoire et venons à bout de vos allergies et hypersensibilités ! 

Tous droits réservés – JulieShiatsu.com 2017

 

Une réflexion sur “Sortir de l’allergie – aux chats

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s