La délivrance de l’acceptation par l’abandon de la volonté

Parler de liberté est périlleux, car les mots sont trop peu, et l’espace intérieur quand il se retrouve est une sensation à la fois vertigineuse et simple comme le ciel bleu. Si évidente que le désir de la partager est souvent irrésistible, par un sourire, un son, un mot, un dessin, un mouvement… qui dit au monde entier « Je suis là, je suis bonheur ».
Marie s’est prêté à l’exercice de la mise en mots du processus de délivrance, de ses contradictions, de l’errance, des doutes, des efforts, jusqu’à rire de bon coeur de ces complications qu’on se crée sans savoir que nous sommes déjà libres. #foodforthought

Yoga Sésâme

​Si refuser d’accepter (que ce soit une situation vécue ou une part de nous-même) est une violence par la résistance que cela oppose à ce qui est (et par extension, au potentiel d’évolution de cela qui alors se fige), forcer l’acceptation est tout aussi violent et tout autant une négation de l’état actuel (et qui le gèle également…).

Cette acceptation, il ne s’agit pas d’un processus qui se décide de force (même si cette force est activée de façon bien intentionnée : dans la volonté – justement… – de se libérer de la souffrance).

En fait, dès lors qu’il y a une volonté, il y a une tension, qui est elle-même par essence contradictoire avec la notion d’acceptation dans la mesure où cette tension (« tendre vers ») amorce une action orientée vers le changement recherché, vers autre chose que ce qui est là à cet instant, donc.

Or, l’acceptation ne peut…

View original post 895 mots de plus

« Méditation : une révolution dans le cerveau »

Le 16 mai dernier l’émission Enquête de Santé sur France 5 diffusait un reportage intitulé Méditation : une révolution dans le cerveau

Alors que le film « Voyage en pleine conscience – dans les pas de Thich Nhat Hanh » sort en salles le 16 juin, revenons sur une (re)découverte dont l’essor est en train de transformer le monde et de redéfinir la spiritualité, j’ai nommé la pratique de la méditation.

« S’asseoir confortablement, fermer les yeux et focaliser toute son attention sur sa respiration : c’est le principe de la méditation de pleine conscience, pratique ancestrale, remise au goût du jour, qui fait de plus en plus d’adeptes en France et se trouve à l’origine d’une révolution médicale. À l’hôpital, elle est utilisée dans l’accompagnement des douleurs chroniques, pour lutter contre la dépression ou encore pour mieux tolérer les traitements contre le cancer. Capable de modifier le fonctionnement du cerveau, la méditation est une thérapie à part entière. Comment fonctionne cette gymnastique du cerveau, qui pourrait agir comme une cure de jouvance et fournir un espoir dans la prévention de certaines maladies ? »

Le documentaire complet ici :

Pour la petite histoire, j’ai découvert la méditation, Vipassana en ce qui me concerne, en Nouvelle-Zélande en 2009. Ma vie s’est transformée depuis, car j’avais enfin à ma disposition un outil à partir duquel oeuvrer à l’intérieur de moi-même. C’est une exploration personnelle qu’on ne peut entreprendre et développer que soi-même. Une crise de vie n’est pas nécessairement à voir comme une mauvaise nouvelle, plutôt une excellente raison et occasion pour rentrer dans la pratique. Rome ne s’est pas faite en un jour, mais il faut bien commencer à poser une première pierre. Un premier pas…

Bon voyage

 

Malaria business, un documentaire de Bernard Crutzen

En racontant l’histoire controversée de la plante Artemisia, utilisée depuis des millénaires en Chine et efficace pour prévenir et soigner le paludisme, le film Malaria Business ouvre un nouveau champ des possibles dans la lutte contre cette maladie redoutable qui continue de tuer enfants et adultes.

Le film documentaire est sorti à l’automne 2017 et il est nécessaire de le diffuser encore et encore. Entretien avec le réalisateur Bernard Crutzen :

À voir en streaming ou téléchargement sur france.tv ici 

Des maisons de l’Artemisia ont été créées pour prouver l’efficacité médicale des Artemisia annua et afra, former les acteurs de terrain et organiser un réseau de cultures et de distribution labellisé.

Vous pouvez faire un don à l’association et l’aider à accomplir sa mission

Comment cultiver l’Artemisia annua dans votre jardin ?

« Médecines alternatives : je soigne moi non plus » sur France Culture

Faisons le point sur la situation en France des M.A.C ou Médecines Alternatives et Complémentaires : pratiques, règlementation, reconnaissance, évaluation…

Deux médecins, psychiatre et neurologue, se sont retrouvés autour du micro de Nicolas Martin dans l’émission La méthode scientifique sur France Culture.

En tant que grande curieuse et praticienne en Shiatsu depuis presque 10 ans, je suis agréablement surprise de constater que le discours des acteurs de la médecine classique occidentale a positivement évolué ces dernières décennies, et que le débat entre médecines conventionnelle et non-conventionnelles s’est ouvert et enrichi. La fondation d’un centre de médecine chinoise au sein de l’hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris en est un bel exemple. L’efficacité et le soulagement des malades prime sur la méthode, et il serait heureux que tous les praticiens en santé et bien-être en prennent de la graine.

À bon entendeur !

https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique/la-methode-scientifique-du-lundi-21-mai-2018

julieshiatsu.com

Se relier à la terre

De l’importance de marcher pieds nus

On sait aujourd’hui que se connecter directement à la terre, pieds et peau nus contre sol naturel, a un effet anti-inflammatoire puissant : la réduction des douleurs dans le corps est quasi instantanée.

Alors marchons pieds nus sur sol naturel (cela signifie que le macadam n’aura pas le même effet) aussi souvent que nous le pouvons, et prêtons attention à la qualité de nos chaussures et de nos semelles !

Un article complémentaire ici