La main de ma fille restera dans la mienne

« La seule manière que j’aurai jamais de tenir sa douce main… Comme certains d’entre vous le savent peut-être, ma fille est morte-née il y a un an et demi. Ceci est ma façon de lui rendre hommage, un tatouage de sa main avec de l’encre mélangée avec ses précieuses cendres. » (Kelly Durette / Malformalady)

malformalady:

The only way I can ever hold your sweet hand…
As most of you know
from a previous post, my daughter was stillborn a year and half ago,
this is my memorial to her, mixed with her precious ashes. A hand-poked palm tattoo.

Photo credit: Kelly Durette/malformalady

Publicités

Tatouer ses cicatrices

Basma Hammed, lourdement brûlée au visage alors qu’elle était enfant s’est fait tatouer le visage afin de couvrir ses cicatrices. Elle a appris à tatouer, expérimenté sur son propre visage, puis en e fait son métier. Maintenant elle aide les autres grands brûlés en tatouant leurs cicatrices avec des pigments qui correspondent à leur couleur de peau. (Source)

did-you-kno:

A woman who was badly burned as a child tattooed her own face to cover her scars. Basma Hameed learned how to tattoo so she could experiment on her face, then started her own business. Now she helps other burn victims by tattooing discolored scars with pigments that match their-skin. Source