Ce que Modere peut vous apporter… Mes « must have »

Utilisatrice des produits Modere depuis 18 mois, j’ai quasi tout testé…
Liste non exhaustive de mes chouchous !

Publicités

Quelques produits phares, efficaces, sains et accessibles aux petits et grands :

Hawaiian Noni, Durian, Mineral Solutions, ProtoZymes, Dentifrice, Bain Moussant, Lessive

Lire la suite de « Ce que Modere peut vous apporter… Mes « must have » »

De mère en fille, dysbiose en héritage

Un article très éclairant, à lire absolument si vous vous demandez encore pourquoi la santé est plus fragile aujourd’hui, pourquoi les maladies de génération, pourquoi les maladies de civilisations… Pourquoi « on va droit dans le mur » si on ne change pas radicalement notre manière d’appréhender la santé.
Et pour sortir de ce cercle vicieux, l’équipe Red Touch est là !
RECRÉONS LES CONNEXIONS !
Conférences, présentations, rencontres, solutions… —> http://www.redtouch.net/redtouch/

GAPS et la p'tite faune qui soigne

Nous connaissons actuellement une véritable épidémie d’appauvrissement de la flore intestinale bénéfique, pour de nombreuses raisons que nous verrons plus loin. Et par conséquent, puisque les 85% de notre immunité sont constitués de la couche de bactéries amies qui recouvre la paroi intestinale, confrontés à une épidémie d’appauvrissement de notre système immunitaire.

View original post 1 137 mots de plus

L’intégration des réflexes archaïques, la fluidité du corps retrouvée

J’ai participé à un stage sur l’intégration des réflexes archaïques avec Jean-Luc Penet à Lille.

L’idée : « lorsque l’enfant naît, il possède pour vivre et interagir avec son environnement différents mouvements instinctifs appelés réflexes archaïques, ou primitifs. Ces mouvements sont activés dès le début de la vie in utero » (J.-L. Penet). Ce sont des mouvements involontaires présents avant la proprioception, avant que l’enfant n’ait conscience de son propre corps, avant qu’il n’ait la capacité de maîtriser ses mouvements, et qui l’accompagnent durant toute la durée de son développement jusqu’à environ 12 à 15 mois après la naissance, alors qu’il apprend à entrer en communication avec son environnement. Certains des plus célèbres sont le réflexe de succion ou le réflexe d’agrippement.

Ces réflexes ont une fonction de survie et d’adaptation. Généralement, ils s’intègrent naturellement via la répétition continue du mouvement. Puis ils s’inhibent afin de laisser la place à un réflexe plus évolué, alors que le système nerveux mature. Cependant, « S’ils ne se développent pas de manière synchronique, ils resteront trop statiques ou trop figés et le tonus postural sera trop faible, trop élevé ou trop fluctuant et irrégulier. » (J.-L. Penet)

Les manifestations chez un enfant ou chez un adulte de la persistance de réflexes archaïques diffèrent d’une personne à l’autre.

Prenons l’exemple du réflexe de Moro, dit de défense : dans un premier temps les bras s’étendent vers le haut alors l’enfant prend une inspiration profonde ; dans un second temps les avant-bras fléchissent, les doigts de la main forment des poings, alors que l’enfant expire. Ce réflexe joue un rôle important dans la mise en oeuvre de la toute première respiration au moment de la naissance, et permet aussi au nourrisson d’étirer son corps après 9 mois de position recroquevillée dans le ventre de sa mère.

Le réflexe de Moro reste actif pendant 3 à 4 mois, et peut être déclenché par n’importe quelle sensation de stress : un bruit trop soudain, une lumière vive, des parents qui prennent le bébé trop brusquement etc. N’importe lequel de ces stimuli peut provoquer une extension réflexe des bras et des jambes, accompagnée d’une inspiration soudaine, prêt à crier pour alerter son environnement. C’est une réaction involontaire à une menace, réelle ou non. Le bébé n’a aucun moyen de juger si cette menace est existe ou non. Il dit « Je me protège ».

« Si le réflexe de Moro n’est pas inhibé à l’âge de 3 ou 4 mois après la naissance et remplacé par le réflexe de sursaut qui est plus évolué, l’enfant risque de connaître une hypersensibilité de l’un ou l’autre de ses canaux sensoriels. Le son, la lumière, l’une ou l’autre de ses autres sensations peuvent à tout moment le mettre sur le qui-vive ou dans un état de grande insécurité. » (J.-L. Penet)

Par exemple, l’enfant ou l’adulte chez qui persiste le réflexe de Moro peut être hypersensible aux lumières vives ou au moindre toucher, peut se laisser envahir par le stress les angoisses et la peur, peut être sujet à l’asthme, à l’eczéma ou aux intolérances alimentaires, peut souffrir d’une faible estime de soi, être soupe au lait et « réagir au quart de tour », vivre dans l’insécurité et la dépendance, etc.

La bonne nouvelle est qu’il est possible de rééquilibrer ces dysfonctionnements via un travail ciblé la répétition des mouvements primitifs. Je les intègre petit à petit dans mes séances individuelles en shiatsu, car comme par hasard, on retrouve beaucoup de ces mouvements dans les pratiques de soins corporels traditionnels, basés sur l’observation des mouvements naturels du corps à tous âges, afin de trouver et retrouver fluidité et liberté.

Pour plus d’infos :

reflexes.org, site de l’ITM, Intégration Motrice Primordiale et Réflexes Archaïques : quelques exercices d’auto-modelage, stages et ateliers pour professionnels et non professionnels

Hypersens, site de Jean-Luc Penet qui reçoit individuellement et anime des ateliers divers à Lille et à Paris. Pour les bébés, enfants et adultes

Le sens du mouvement, par Alain Berthoz, éditions Odile Jacob

Papa, maman, j’y arrive pas, par Marie-Claude Maisonneuve, Quintessence 2008

 

 

 

 

OGM et pesticides : pourquoi ont-ils été introduits ?

Comment fonctionne le système économique agricole actuel ? Quelle est la différence entre agriculture et gestion de la pathologie végétale ? Pourquoi est-il nécessaire de retourner à la microbiologie des sols ? Comment fonctionne la terre ? Qu’est-ce que Kokopelli ? Comment fonctionnent les multinationales de l’agronomie ? Comment rend-t’on les agriculteurs dépendants des pesticides ? Qu’est-ce qu’une semence hybride F1 ? Qu’est-ce que le GNIS ?…

Et tant d’autres questions/réponses fondamentales qui nous poussent naturellement à reprendre le pouvoir d’abord sur nous-mêmes et nos choix de consommation, puis sur les organismes destructeurs qui nous ont fait nous oublier en même temps que nous avons mis de côté le bon sens.

À VOIR ABSOLUMENT : la vidéo ICI

La gratitude dans l’exercice thérapeutique

Médecins et infirmiers s’inclinent avec respect devant le corps d’un donneur d’organes à Kunming, Province de Yunnan (Chine) en juillet 2013.

malformalady:

Doctors
and nurses bow to an organ donor to show their respect in Kunming,
Yunnan Province, in July 2013.

Bienvenue aux migrants, Staten Island USA, 1938

« Eradiquons la syphilis et la blennorragie : Avez-vous fait votre test et votre examen sanguin ?« , Bureau of Social Hygiene, Staten Island, NY, USA, 1938

Staten Island est l’île historique au large de New York, premier arrêt des migrants venus d’Europe vers les Etats-Unis souhaitant obtenir la nationalité américaine. Les contrôles médicaux  y étaient fréquents et obligatoires, en accord avec les réalités sanitaires de l’époque.

biomedicalephemera:

1938 Anti-Venereal Disease WPA poster

Les soeurs Romanov avec la rougeole durant leur exil, 1917

La Maison Romanov est la dynastie qui régna sur la Russie de 1613 à 1917. Ils furent ensuite tenus quelques années en exil forcé à Tsarskoye Selo, aujourd’hui Pouchkine, près de Saint Petersbourg. Ils furent ensuite exécutés avec tous ceux qui avaient choisi de les accompagner dans la nuit du 16 au 17 juillet 1918.

Ici, de gauche à droite : Anastasia, Tatiana, Olga et Maria.

Certains disent qu’elles auraient survécu et continué leur vie.

historicaltimes:

The Romanov Sisters with Measles During Exile in 1917. From left to right: Anastasia, Tatiana, Olga and Maria.

via reddit

Dessiner sa maison alors qu’on a grandi dans un camp de concentration

Une jeune fille qui a grandi dans un camp de concentration dessine sa maison, lors de son séjour dans une résidence pour enfants perturbés, 1948

historicaltimes:

A girl who grew up in a concentration camp draws a picture of home while living in a residence for disturbed children, 1948.

via reddit

Apprécier son anatomie

Actuellement, un nombre accru de femmes a recours à la labiaplastie pour des raisons esthétiques, motivées par l’image d’un sexe idéal véhiculé notamment par l’industrie pornographique.

De nombreuses associations anglo-saxonnes telles que le Large Labia Project appellent les femmes à s’aimer telles qu’elles sont, et à apprécier toutes les variantes de l’anatomie féminine, au-delà des modes, des âges, et des histoires.